Tout savoir sur les vergetures en 6 vrai/faux

Toutes les futures mamans savent que les vergetures risquent de faire partie du package petits maux de grossesse dont on se passerait bien. Alors enceinte, la crème anti-vergetures s’impose souvent dans la routine soins. Malgré tout, les idées reçues autour de ces petites stries ont la dent dure. Voici 6 vrais/faux grâce auxquels vous saurez tout sur les vergetures.

Pour rappel, les vergetures sont ces stries qui apparaissent sur la peau à certains moments de la vie: adolescence, grossesse… D’aspect rouge ou violacé lorsqu’elles sont naissantes, les vergetures blanchissent une fois installées, comme autant de petites cicatrices sous l’épiderme. Et comme tout cicatrice, dur dur de les faire disparaître! Encore plus si on pense qu’on ne peut absolument rien faire. Est-ce vraiment le cas? Réponse ci-dessous.

1. Les personnes minces n’ont pas de vergetures

FAUX. Les vergetures sont associées à juste titre à l’étirement brutal de la peau. Mais cela ne signifie pas qu’elles ne surviennent que si vous prenez beaucoup de poids. Eh oui! Ces stries sont aussi étroitement liées aux fluctuations hormonales, à certains moments de la vie. À l’adolescence, on peut les voir apparaître lors d’une poussée de croissance, ou si l’on perd du poids rapidement. De la même manière, une femme enceinte mince pourra être sujette aux vergetures, surtout si la prise de poids est rapide. Le risque de vergetures n’a donc rien à voir avec votre corpulence au départ.

2. Seules les femmes ont des vergetures

FAUX. Certes les femmes sont plus sujettes aux vergetures, puisque leur corps, avec la grossesse notamment, subit davantage de changements. Mais les hommes aussi peuvent tout à fait voir certaines parties de leur corps se couvrir de ces marques cutanées, surtout s’ils connaissent de nombreuses (et rapides) fluctuations de poids. Difficile de prévoir qui aura ou n’aura pas de vergetures, ni à quel moment, puisqu’il n’y a pas de facteur héréditaire à l’apparition des vergetures, et que chaque grossesse est différente.

3. Si ça doit craquer, ça craquera

VRAI. Malheureusement, on ne peut pas assurer à 100 % que la peau ne « craque », d’autant que les vergetures apparaissent brutalement, à n’importe quel moment de la grossesse et même en post-partum. MAIS, bonne nouvelle, il existe un moyen de les prévenir, ou au moins de les limiter, en appliquant des soins adaptés dès le 3e mois de grossesse, pour améliorer la souplesse et l’élasticité de la peau. En effet, une peau élastique réduit les risques d’apparition de cicatrices gênantes.

vergetures vrai faux

4. Les vergetures partent toutes seules

FAUX… Hélas. Les vergetures changent d’aspect: de rouge ou violet elles deviennent blanches. Elles peuvent ensuite s’estomper un peu, mais jamais complètement. Leur longueur et largeur restent les mêmes, et le soleil ne permet pas de les faire disparaitre, exactement comme les cicatrices à la surface de la peau qui restent blanches malgré le bronzage. Heureusement, certains traitements spécifiques, comme un sérum boostant la production d’élastine et de collagène, permettent d’atténuer la couleur des vergetures et de réduire leur aspect en profondeur et en largeur. Si une vergeture ne disparait jamais vraiment, il est donc tout à fait possible de la faire passer d’une ligne rouge épaisse à une fine ligne blanche.

5. Les femmes jeunes sont plus à risque de vergetures

VRAI. Plus la future maman est jeune, plus elle risque de voir apparaître ces fameuses marques sur sa peau. Eh oui! Une peau jeune est une peau plus ferme et donc moins élastique qu’une peau plus mature. La peau risque donc davantage de craquer, puisque moins « étirable ». Pour une grossesse précoce, entre 16 et 18 ans, on estime à 80 à 90 % les risques de vergetures, tandis que pour une femme ayant une première grossesse à 35-40 ans, les risques sont moindres.

6. Il n’est plus nécessaire de traiter la peau après l’accouchement

FAUX. Si les vergetures apparaissent généralement aux alentours du 4e mois de grossesse, elles peuvent aussi survenir en fin de grossesse… et même en post-partum! Vous êtes dans votre 7e mois de grossesse et pensez être épargnée? Ne vous réjouissez pas trop vite. La fin de grossesse met la peau à rude épreuve, et la perte de poids parfois rapide ainsi que les changements hormonaux après l’accouchement peuvent aussi apporter leur lot de désagréments. Les seins peuvent prendre plusieurs tailles de bonnets au moment de la montée de lait, et la peau fine de la poitrine peut alors être mise à mal. Si vous ne deviez garder qu’un seul geste dans votre routine beauté après bébé, ce serait donc celui-ci: tartinez-vous de crème anti-vergetures!

En collaboration avec Lierac

Suivez Minimi sur Facebook et Instagram


Le meilleur de Minimi dans votre boîte mail ?

Inscrivez-vous à notre newsletter

Reageer op artikel:
Tout savoir sur les vergetures en 6 vrai/faux
Sluiten