Bébé 24 Jul 2020 Amélie Micoud

Pourquoi mon bébé pleure?

Tous les bébés pleurent. C’est leur façon de dire qu’ils ont faim, qu’il est temps de changer la couche, qu’ils ont chaud, froid, mal quelque part ou envie d’un câlin. Une heure de pleurs n’est pas quelque chose d' »anormal », même si cela peut être frustrant et très stressant pour les parents de ne pas comprendre ce qui se passe. 

« Mais qu’est-ce que tu as? Je sais pas ce que tu as!!! », qui n’a pas, dans les premières semaines de vie de son bébé, prononcé ces mots, complètement désespéré? Dur dur pour des tout jeunes parents de décrypter les pleurs de son bébé, et surtout d’y trouver une solution. Quand on a tout essayé: tétée, câlin, cododo, balade en poussette, et que bébé continue de hurler, on est vite fait de se sentir dépassé.

Que sont des pleurs « normaux »?

Les pleurs sont généralement concentrés pendant les heures dites de pleurs. Une grande partie des épisodes de pleurs ont lieu en fin d’après-midi et en soirée (entre 16 h et 22 h, voire bien plus tard), les fameux « pleurs du soir« .

Le comportement de pleurs normal d’un bébé varie selon l’âge. On considère qu’après la naissance, un bébé pleure pendant une heure à une heure et demie par jour. Lorsque votre enfant a six semaines, c’est bien souvent là que les phases de pleurs sont les plus intenses: bébé peut pleurer pendant deux à deux heures et demi par jour. Après le troisième mois, les pleurs diminuent spontanément à une moyenne d’une heure et demie par jour. À partir de cet âge, les bébés pleurent de moins en moins et les épisodes de pleurs sont moins fréquents. Surtout la nuit. Cette diminution est due à la plus grande capacité de l’enfant à s’arrêter seul de pleurer et à mieux faire face à l’environnement, au fait que l’alimentation est moins fréquente pendant la nuit et que le bébé a les capacités de s’endormir et se rendormir seul. Le schéma de pleurs reste alors stable pendant la première année de vie.

Bien sûr, il s’agit ici de moyennes. Certains bébés pleureront moins quand d’autres s’égosilleront davantage. Aussi, la façon dont un bébé pleure est très variable, cela peut aller de petits pleurs doux à des sanglots intenses jusqu’aux cris. Parfois, les pleurs commencent et s’arrêtent aussi soudainement. En pleurant, il n’y a pas toujours de larmes, mais un bébé qui pleure peut avoir le visage rouge, remonter les jambes, émettre gaz et/ou rots.

Via cette « carte du pleur », vous pouvez avoir une idée des temps moyens de pleurs, sommeil et réveil d’un bébé. Bien sûr, pendant les heures de réveil, et dès les premiers signes d’éveil si vous allaitez, vous devez nourrir votre bébé.

Comment déterminer qu’un bébé pleure trop?

La règle du 3-3-3 peut aider à faire un « diagnostic ». Un bébé qui pleure plus de 3 heures par jour, au moins 3 jours par semaine, pendant 3 semaines consécutives, ne suit pas la courbe de maturation normale. Dans ce cas, on peut parler de pleurs excessifs ou de « bébé qui pleure ». Ces bébés continuent de pleurer de façon inconsolable et sans raison apparente. Environ 10 à 30% des nourrissons de moins de 4 mois souffrent de pleurs excessifs. Généralement, ces périodes de pleurs commencent quelques semaines après la naissance. Ils peuvent durer toute la journée et toute la nuit. Ce comportement de pleurs excessifs tend à disparaître spontanément au bout de 4 à 5 mois. Cependant, certains bébés continuent de pleurer encore plusieurs mois.

Que pouvez-vous faire si votre bébé se révèle être un bébé qui pleure?

Malheureusement, il n’y a pas de solution toute faite. Malgré tout, vous pouvez essayer certains trucs pour réduire ces pleurs. Nous les avons répertoriés dans cet article.

Suivez Minimi sur Instagram

Lire aussi:
« Je n’en pouvais plus »: Nathalie raconte son bébé qui pleure
Les 6 différents types de pleurs d’un bébé
Comment gérer les crises, pleurs et colères de votre enfant?

Notre newsletter bientôt dans vos boîtes !

Vous souhaitez la recevoir ? Alors inscrivez-vous ici.

Reageer op artikel:
Pourquoi mon bébé pleure?
Sluiten