Bébé 12 Jun 2022 Amélie Micoud

Mon bébé tremble pendant la tétée: les trémulations du nourrisson

Bébé s’endort au sein ou au biberon quand soudain, son menton, sa tête, ses mains et ses jambes se mettent à trembler. Très impressionnants pour les parents, ces tremblements – qu’on appelle trémulations – sont fréquents les premiers mois de vie et, la plupart du temps, sans gravité. À quoi sont-ils dus? Quand faut-il s’inquiéter? On vous explique tout.

Stéphanie, maman d’un petit Arthur raconte « Mon fils avait 4 mois quand, un jour, pendant la fin de tétée, quasi endormi, il s’est mis a trembler, à vibrer comme un téléphone, très fort, tout le corps, et impossible de le réveiller. Pendant 1 minute environ. Puis il s’est réveillé en hurlant et a arrêté de trembler. »

Les trémulations du nourrisson, c’est quoi?

Les trémulations sont des petits tremblements fins qui surviennent soudainement souvent pendant la tétée, au sein ou au biberon, quand bébé s’est endormi ou est sur le point de s’endormir. Les mains, les bras, les jambes et parfois la tête sont secoués par des mouvements involontaires, rythmiques et oscillatoires, d’amplitude égale. Souvent impressionnantes, les trémulations font penser à des frissons, et l’on peut penser que bébé a froid ou fait un cauchemar. Parfois, elles peuvent se produire à l’état d’éveil, mais la plupart du temps, l’enfant continue à téter, ou bien reprend le sein ou la tétine après l’épisode pour finir par s’endormir profondément après la « crise ».

Les trémulations sont dues à l’immaturité du système nerveux du nourrisson. Dans ce cas, elles sont donc bénignes car physiologiques. Fréquentes, elles apparaissent généralement entre 2 et 4 mois, et s’estompent comme elles sont venues quelques semaines/mois après, au fut et à mesure que bébé grandit et que son système nerveux se développe.

On peut les confondre avec les myoclonies du sommeil néonatales bénignes, qui s’apparentent davantage à des sursauts qu’à des tremblements, se répètent, et peuvent gêner l’endormissement ou le sommeil de l’enfant (il faut les contenir pour qu’ils s’endorment). Les myoclonies du sommeil sont ces mouvements incontrôlés que nous rencontrons aussi, souvent lors du sommeil paradoxal. Un bras sursaute, puis une jambe, puis l’autre bras… Parfois plusieurs membres ou tout le corps en même temps.

Les trémulations en vidéo (suite de l’article sous la vidéo):

Vs les myoclonies:

Trémulations: quand s’inquiéter?

La survenue soudaine et les symptômes parfois déroutants d’un épisode de trémulations peuvent rapidement évoquer les signes d’une maladie neurologique comme l’épilepsie. Certains signes cliniques caractéristiques peuvent permettre de différencier les trémulations bénignes de troubles neurologiques.

Différencier les trémulations des convulsions

Lors de trémulations bénignes, les tremblements doivent cesser si vous tenez fermement les membres de bébé, ou si vous fléchissez doucement l’un de ses membres. Ou encore si vous le prenez contre vous. Si les tremblements ne s’arrêtent pas, ce sont des convulsions ou des spasmes, qui peuvent alors orienter vers un autre diagnostic, notamment l’épilepsie. Mais si bébé ne se cambre (ou ne se recroqueville) pas, si les mouvements sont d’un seul type, s’ils cessent quand vous intervenez, s’il n’y a pas de changement de couleur, de bave, d’apnée et de mouvements oculaires, il n’y a pas lieu de s’inquiéter.

Quand les trémulations sont le signe de carences

Si les épisodes de tremblements sont fréquents, ils peuvent être le signe d’une hypoglycémie (manque de sucre), ou d’une hypocalcémie (manque de calcium) chez votre bébé. Cette dernière peut être corrélée à une carence en vitamine D, qui favorise l’absorption du calcium par les intestins. Enfin, on constate des trémulations chez des nouveau-nés en sevrage, lorsque leurs mères ont pris des médicaments ou drogues pendant la grossesse.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à en parler à votre médecin. Des examens comme un électroencéphalogramme (EEG) et une prise de sang pourront être prescrits.

💡 Pensez à filmer un épisode de tremblements avec votre smartphone pour le montrer au pédiatre!

Ne pas confondre avec le réflexe de Moro

C’est l’un des réflexes archaïques du nouveau-né. Bébé sursaute en écartant les bras et les doigts. Ce réflexe peut avoir lieu pendant le sommeil (à l’endormissement notamment) ou lorsque bébé est éveillé, au moment du bain, où s’il est surpris par un son par exemple. Ce réflexe disparaît petit à petit après les 3 mois de bébé.

Suivez Minimi sur Facebook et Instagram

Lire aussi:
Allaitement: le RED ou réflexe d’éjection dysphorique | « Pendant la montée de lait, je me sens soudain très mal »
Emmailloter son bébé, la solution miracle ?
La deuxième nuit après la naissance, ou la fameuse nuit de java
La « tétée de rêve » aide-t-elle vraiment bébé à dormir la nuit?
Du lait sort de son aisselle: une jeune maman fait le buzz avec une vidéo

Le meilleur de Minimi dans votre boîte mail ?

Inscrivez-vous à notre newsletter

Reageer op artikel:
Mon bébé tremble pendant la tétée: les trémulations du nourrisson
Sluiten