Bébé 15 Jun 2020 Amélie Micoud

Covid-19: l’OMS confirme une balance bénéfice-risque en faveur de l’allaitement

On le savait déjà, mais c’est officiellement confirmé par l’Organisation mondiale de la santé: la balance bénéfice-risque penche nettement en faveur de l’allaitement, quand les jeunes mères sont atteintes du corovanirus.

Les futures mamans qui ont vécu une grossesse en ces temps de pandémie Covid-19 ne savaient plus à quel saint se vouer en termes d’informations sur les risques du coronavirus pour les femmes enceintes et pour les bébés. Dangereux ou pas? Le futur papa pourra-t-il assister à l’accouchement? Est-ce qu’on sépare les mamans contaminées de leur bébé? Etc.

Préserver le lien mère-enfant

Si les informations ont toujours été rassurantes – très peu de cas de formes graves pour les femmes enceintes et les bébés recensés dans le monde à ce jour – en ce qui concerne la séparation maman-bébé, les pays (voire les maternités) avaient chacun(es) leur politique en la matière. Ainsi, en Italie, pays durement touché par la crise sanitaire, on préconisait de séparer la mère et l’enfant, même dans les formes légères de la maladie. Pourtant, la Haute Autorité de santé et l’OMS s’étaient déjà exprimés en faveur d’une conservation du lien mère-enfant.

Les bienfaits de l’allaitement

Mais c’est maintenant officiel: vendredi dernier, le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus a déclaré dans une téléconférence de presse: « L’OMS a minutieusement étudié les risques pour les femmes de transmettre la maladie Covid-19 à leurs bébés durant l’allaitement. Nous savons que les enfants sont relativement peu à risque face à la maladie, mais sont très exposés aux autres maladies et affections que l’allaitement prévient »

« Sur la foi des preuves disponibles, le conseil de l’OMS est que les bénéfices de l’allaitement excèdent tout risque potentiel de transmission« , a-t-il ajouté.

Le chef de l’agence sanitaire de l’ONU a de son côté conclu que « les mères dont la contamination à la maladie Covid-19 est suspectée ou confirmée doivent être encouragées à commencer ou à continuer d’allaiter et ne doivent pas être séparées de leurs nourrissons, sauf si la mère est trop souffrante« .

Anshu Banerjee, directeur du Département Santé de la mère, du nouveau-né, de l’enfant et de l’adolescent, et vieillissement à l’OMS, confirme que le virus à l’origine de la maladie Covid-19 n’a pas été détecté dans le lait maternel à ce jour.

Allaitez tranquille!

Suivez Minimi sur Instagram

Lire aussi:
Coronavirus: peut-on allaiter si on est contaminée?
Coronavirus : quels sont les risques pour les femmes enceintes, les bébés, et les enfants ?
Enceinte en plein coronavirus: comment ça se passe?

 

Le meilleur de Minimi dans votre boîte mail ?

Inscrivez-vous à notre newsletter

Reageer op artikel:
Covid-19: l’OMS confirme une balance bénéfice-risque en faveur de l’allaitement
Sluiten