Bébé 13 Jun 2020 Amélie Micoud

Allaitement: quoi faire contre les crevasses?

L’allaitement, les premiers temps, peut faire mal. Parfois, de petites gerçures douloureuses apparaissent sur le téton: ce sont des crevasses. Sorte de petites stries rouges généralement dues à une mauvaise prise du sein de bébé. Quoi faire pour les soulager? Et comment éviter leur apparition? On vous dit tout.

Des craquelures ou gerçures, même toutes petites, peuvent abimer votre mamelon. Il saigne, devient douloureux, et peut s’infecter. Avant d’en arriver là, des solutions existent pour éviter et soigner les crevasses.

Revoir la position de bébé pendant la tétée

Les crevasses ne sont pas une fatalité. Dans la grande majorité des cas, ces petites fentes rouges sur le téton, parfois à peine visibles à l’œil nu, sont causées par un mauvais positionnement lors de la mise au sein du nourrisson. Si votre bébé n’ouvre pas assez grand la bouche, s’il est tenu trop haut, trop bas… le risque est qu’il pince votre mamelon, place mal langue et palais, occasionnant une succion douloureuse jusqu’à provoquer une crevasse. Il est primordial, en cas de douleurs, de revoir la prise du sein. Vous trouverez, dans la vidéo ci-dessous, des conseils pour une succion indolore et optimale pour bébé (à 2 minutes environ).

What To Do About Nipple Pain (French) – Breastfeeding Series

No Description

Tétées douloureuses? Consultez!

Il est normal de ne pas savoir s’y prendre les premiers jours. L’idéal est d’être « formée » dès la maternité. Mais parfois, les crevasses apparaissent les jours suivants, lors du retour à la maison, au moment où les montées de lait sont les plus importantes et où bébé se transforme en petit goulu pendu à votre sein. Si c’est le cas, n’hésitez pas à en parler. Demandez à votre sage-femme ou à une consultante en lactation de vérifier la position de votre enfant. Cette dernière doit vous observer, lors de la tétée, sous tous les angles, et vous montrez comment corriger la prise du sein.

Comment éviter les crevasses lors de l’allaitement?

  • Ne pas s’énerver au moment de la mise au sein. Essayez de vous détendre. Vous n’y arrivez pas? Respirez un grand coup, buvez un verre d’eau, changez de position. Pour éviter le stress d’un bébé qui pleure, n’hésitez pas à proposer le sein aux premiers signes d’éveil.
  • Trouver une position confortable: coussin ferme, dos calé, bébé positionné contre vous. Évitez de vous pencher en avant. La position du Biological Nurturing (légèrement penchée en arrière, ventre de bébé contre votre ventre…) peut favoriser le bon positionnement du bébé.
  • Proposez votre téton légèrement au-dessus de la lèvre supérieur du nouveau-né. Cela l’incitera à ouvrir grand la bouche pour attraper votre mamelon. Les lèvres de bébé ne doivent pas être pincées mais retroussées sur votre mamelon.
  • En fin de tétée, glissez votre doigt aux commissures des petites lèvres de bébé pour le faire lâcher votre mamelon. Ceci pour éviter qu’il n’étire en pinçant le téton, au moment où il lâche votre sein.
  • Donner le sein non douloureux en premier, de façon à ce que le sein blessé se vide par réflexe d’éjection, au début de la tétée. Moins engorgé, il sera moins douloureux lors de la mise en bouche par bébé.

Comment guérir les crevasses d’allaitement?

La lanoline

C’est LA crème qui sauve les mamelons douloureux. Après la tétée, étalez un peu de cette pommade miracle sur la gerçure. N’hésitez pas à demander un tube dès la maternité, vous pouvez tout à fait en appliquer en prévention, histoire d’éviter les gerçures.

Le lait maternel

Eh oui, le lait maternel est encore ce qu’il y a de mieux pour favoriser la cicatrisation des crevasses. Après la tétée, appliquez quelques gouttes de lait sur le mamelon, et laissez sécher à l’air libre. Autre solution, hyper efficace: les compresses naturelles humides. Imbibez une compresse de votre lait, ajoutez-y un carré de film alimentaire (pour garder l’humidité), et glissez-la dans votre soutien-gorge. Ce pansement humide évite qu’une croûte ne se forme et ne soit retirée lors de la prochaine tétée, entretenant ainsi un cercle vicieux. Évitez aussi d’essuyer vos seins: les tubercules du mamelon produisent un lubrifiant et antiseptique naturel.

Les coquillages d’allaitement

Ces coquillages protègent le sein des contacts extérieurs, et leur contact peut soulager les tétons meurtris. Vous pouvez y ajouter quelques gouttes de lait maternel. Veillez à ne pas choisir des coquillages trop grands, le sein ne doit pas s’écraser sous la pression de la coquille, au risque de causer d’autres soucis.

Les bouts de sein en silicone

À n’utiliser qu’avec parcimonie, lorsque la douleur est tellement intense que vous n’envisagiez de faire autrement. En effet, les bouts de sein nécessitent un effort du nourrisson pour une prise en bouche optimale. Et si mauvaise prise du sein il y a au départ, le bout de sein en silicone risque de ne pas arranger les choses. À essayer, si cela vous permet de laisser le sein au repos pendant une ou deux tétées, mais à abandonner dès que vous le pourrez!

Le tire-lait

Il est recommandé de donner autant que possible le sein blessé. Mais lorsque la situation dégénère et/ou qu’il y a infection, le risque est grand que la maman, découragée, envisage l’arrêt l’allaitement. Avant d’en arriver là, le tire-lait peut donner un petit coup de pouce, quand rien ne va plus. Exprimer son lait à la main ou au tire-lait, le donner à bébé avec des alternatives au biberon, puis reprendre l’allaitement quelques tétées plus tard, c’est possible. Attention cependant, le tire-lait peut aussi faire mal, si votre gerçure est importante.

Suivez Minimi sur Instagram

Lire aussi:
9 conseils pour bien démarrer son allaitement
Alcool et allaitement: peut-on boire quand on allaite?

 

 

 

Le meilleur de Minimi dans votre boîte mail ?

Inscrivez-vous à notre newsletter

Reageer op artikel:
Allaitement: quoi faire contre les crevasses?
Sluiten