Bébé 27 May 2020 Amélie Micoud

7 positions d’allaitement pour des tétées confortables

Au début de votre allaitement, il vous faudra peut-être chercher les positions qui vous conviennent à vous et à votre bébé. Il est d’ailleurs conseillé de changer de position de temps en temps. Les canaux lactifères sont ainsi stimulés, et la vidange du sein facilitée, ce qui est important pour éviter une congestion et/ou une inflammation douloureuse. Besoin d’inspiration? On fait le tour des positions d’allaitement.

Penchée en arrière

Également appelée Biological Nurturing (BN), car c’est la position que les jeunes mamans adoptent souvent instinctivement en premier. Après la naissance, votre bébé est en général placé sur votre ventre. En réaction naturelle, votre tout petit va chercher votre sein et mordiller votre mamelon. N’hésitez pas à mettre des oreillers pour soutenir votre dos. C’est aussi une bonne posture pour les mères avec un réflexe d’éjection fort, ou pour les bébés qui ont du mal à téter.

La position koala

C’est ce qu’on appelle aussi la posture verticale. Parfait pour les bébés qui souffrent de reflux, les bébés avec un frein de langue court, ou les enfants avec un grand tonus musculaire. Votre bébé est assis avec ses jambes autour de vos hanches, complètement droit. C’est aussi une façon amusante d’allaiter lorsque votre bébé peut s’asseoir sans aide.

Position couchée

Vous et votre bébé êtes allongés côte à côte, ventre contre ventre, bien proches l’un de l’autre. Assurez-vous que le nez de votre bébé est au niveau de votre mamelon. Cette position est idéale la nuit, mais peut également être utile pendant la journée si vous souhaitez vous reposer. Elle est aussi recommandée pour les femmes qui ont eu un accouchement difficile .

Position abdominale

Dans cette position, vous êtes à moitié couchée et votre bébé est allongé sur le ventre. Vous pouvez vous adosser à des coussins du lit ou dans le canapé. Assurez-vous que le nez de votre bébé n’est pas sur votre poitrine, afin qu’il puisse continuer à respirer librement. Cette position est particulièrement pratique si vous avez un réflexe d’éjection fort ou une hyperlactation.

La position en ballon de rugby ou du boulanger

Le dos de votre bébé repose sur votre avant-bras et se trouve à vos côtés. Vous soutenez sa tête avec votre bras et ses jambes sont tendues vers l’arrière. Vous pouvez utiliser un coussin d’allaitement, de sorte que vous n’ayez pas à porter vous-même le poids de votre bébé. Cette position est particulièrement adaptée aux bébés prématurés, aux jumeaux, aux mères aux seins lourds, après une césarienne ou lorsque votre enfant a un rhume .

La madone

Ici, vous prenez votre bébé sur votre avant-bras. Tournez son petit visage vers vous de sorte que son ventre soit contre le vôtre. La tête repose dans le creux de votre coude, vous pouvez donc tenir ses fesses avec la main.

attitude d'allaitement

La madone inversée

Lorsque vous nourrissez votre bébé avec votre sein droit, placez-le dans votre bras gauche et vice versa. Avec votre main libre, vous pouvez alors tenir votre poitrine ou soutenir votre autre bras (sur la photo, la main du bas est la main libre) . Placez le ventre de votre bébé contre le vôtre. Soutenez la tête juste derrière les oreilles. N’utilisez pas toute votre main, sinon votre bébé ne pourra pas bouger la tête, s’il s’étouffe par exemple. Cette posture est une variante de la position de la madone, et est particulièrement recommandée les premiers jours, pour les bébés qui ont besoin d’un peu d’aide.

Lire aussi:
9 conseils pour bien démarrer son allaitement
Alcool et allaitement: peut-on boire quand on allaite?

Sources:
Breastfeeding.com www.ardomedical.nl
www.kindengezin.be

Auteure: Axelle Brants

Notre newsletter bientôt dans vos boîtes !

Vous souhaitez la recevoir ? Alors inscrivez-vous ici.

Reageer op artikel:
7 positions d’allaitement pour des tétées confortables
Sluiten